Time-spaces practices of care after a family death

We’re pleased to publish our latest paper, Time-space practices of care after a family death in urban Senegal, in Social & Cultural Geography, by Sophie Bowlby, Ruth Evans, Jane Ribbens McCarthy and Joséphine Wouango.  Here is the summary (résumé français ci-dessous)

The paper contributes to studies of care practices and care ethics beyond the Minority world by analysing informal caringscapes after a family death in urban Senegal. Based on the findings of a qualitative study in the cities of Dakar and Kaolack, we explore exchanges of care by the living for the living in the period immediately following the death, and changes in these care practices over the longer term. We focus on mobilities and changing care roles in family lives over time. We demonstrate the central significance of family commitments and concern for the wellbeing of the ‘family’ in caring exchanges. We suggest that a deeply relational understanding of personhood as bound up with family and community underlies many current caring practices in urban Senegal and challenges current conceptualisations of care interdependencies.

Pratiques spatiotemporelles de care après un deuil familial dans le Sénégal urbain

Cette communication contribue à la recherche sur les pratiques du care et de ses éthiques au-delà du monde minoritaire par une analyse des espaces informels du care après un deuil familial dans le Sénégal urbain. Reposant sur les résultats d’une étude quantitative dans les villes de Dakar et de Kaolack, nous explorons les échanges de care des vivants aux vivants pendant la période immédiatement après le décès, et les changements à plus long terme dans ces pratiques de care. Nous nous concentrons sur les mobilités et les rôles évolutifs du care dans les vies familiales au fil du temps. Nous démontrons la signification centrale des responsabilités et des préoccupations familiales pour le bien-être de la « famille » dans les échanges familiaux. Nous suggérons qu’une profonde interprétation des relations de l’identité individuelle comme étant liée à la famille et à la communauté sous-tend beaucoup de pratiques contemporaines du care dans le Sénégal urbain et remet en question les conceptualisations actuelles des interdépendances du care.

Leave a Reply

Your email address will not be published.